Une église réformée protestante au centre-ville de Strasbourg, membre de l’UEPAL

Bienvenue

Welcome

Willkommen

Accueil > La vie paroissiale > La vie paroissiale continue :-) > Semaine du 13 août 2021

Semaine du 13 août 2021

vendredi 13 août 2021

Dans l’Évangile de Luc proposé à notre méditation ce dimanche, Jésus s’adresse à ceux qui convaincus de faire partie des justes, méprisent les autres, c’est à dire qu’ils s’adresse en fait à nous :
« Deux hommes montèrent au Temple pour prier. L’un était pharisien, et l’autre, publicain (c’est-à-dire un collecteur d’impôts).
Le pharisien se tenait debout et priait en lui-même :
“Mon Dieu, je te rends grâce parce que je ne suis pas comme les autres hommes – ils sont voleurs, injustes, adultères –, ou encore comme ce publicain.
Je jeûne deux fois par semaine et je verse le dixième de tout ce que je gagne.”
Le publicain, lui, se tenait à distance et n’osait même pas lever les yeux vers le ciel ; mais il se frappait la poitrine, en disant :
“Mon Dieu, montre-toi favorable au pécheur que je suis !”
Je vous le déclare : quand ce dernier redescendit dans sa maison, c’est lui qui était devenu un homme juste, plutôt que l’autre.
Qui s’élève sera abaissé ; qui s’abaisse sera élevé. »
On retrouve ici exprimée l’idée propre au judaïsme selon laquelle l’homme repentant est plus exemplaire que l’homme vertueux, par la puissance de la grâce de Dieu.
Un enseignement qui s’est transmis par la méditation de la Bible et qui s’est poursuivi par la suite dans le Talmud qui précise : "Dans le lieu où se tiennent les repentants, même les justes parfaits ne peuvent se tenir".
L’originalité du message du Christ sur le pardon ne réside donc pas dans son contenu, qui nous l’avons vu est au contraire classique dans la théologie de la Bible hébraïque.
L’originalité du message du Christ réside dans le fait qu’il est pour la première fois destiné à des gens qui ne sont a priori pas concernés, et dont vous et moi faisons partie.
Pasteur Fabian Clavairoly

Les rendez-vous de la semaine

Les cultes de l’été sont le dimanche à 18h00, suivi d’un repas où chacun apportera son propre dîner.

  • Dimanche15 août à 18h00 : culte « en présence » suivi du repas dans le jardin du presbytère si la météo le permet ; afin de respecter les mesures sanitaires, chacun apportera son propre repas.
  • Jeudi 19 août à 17h00 : culte aux Jardins d’Alsace